Du virus en plein cœur

Nous voici devant un exercice pratique hight level. Une occasion pour réexpliquer ce jeu d’équilibriste. Nous sommes capables et conscients de vivre sur différents niveaux de réalités (fréquences, paradigme). Le niveau de fréquence de la dualité, matière, corps physique, mental. Dans cet espace nous percevons tout ce qui nous lie à notre propre survie, besoins vitaux, dangers corporels, relations aux autres dans leurs approbations/validations. Nous savons percevoir une fréquence juste au-dessus qui est liée à l’âme. Depuis cette réalité qui correspond au quatrième centre énergétique de notre corps, nous avons conscience de notre pouvoir créateur, conscience que chacune de nos pensées, paroles et actions (basées sur nos croyances) créent la réalité de notre monde relatif.

Dans l’absolu ces deux fréquences ne sont pas séparées et nous vivons dedans depuis toujours. Certains d’entre vous auront déjà expérimenté ces niveaux de réalités plus ou moins consciemment. Ceci étant dit, les événements que nous vivons ici de manière collective nous invitent à mettre en pratique cette loi qui dit que nous sommes créateurs de nos réalités (quotidien, lieu de vie, santé, abondance etc..).

Le virus nous parle.
Il touche le système respiratoire qui concerne le quatrième centre d’énergie ( chakra du cœur). Le niveau de fréquence de l’amour c’est-à-dire de la relation entre humains. Cet endroit où nous sommes dans notre Humanité est aussi le centre de l’immunité !

Donc le jeu continu mes amis, vous continuez d’être conscients du chaos (comme avant) et vous choisissez de nourrir (regarder, parler, penser, croire, agir) votre humanité.

L’amour ou la peur

Comme hier, le jeu est bien fait. De telle façon que quand il s’agit de nourrir l’Amour (confiance, partage, humanité) le choix est sacrément conscient !

Nous sommes prêts.

Nb : quand un être meurt avant c’était son heure, aujourd’hui la règle n’a pas changé ! Et quoiqu’il arrive nous nous retrouverons de l’autre côté !

Je vous aime (porte, soutien, crois en l’Humanité !)